VRAC est une histoire fantastique qui raconte une succession de souvenirs d'une jeune femme ordinaire.

Suite à l'annonce d'une nouvelle inattendue, Marie Camille prend la fuite. Assise sur un banc, face à elle-même, elle replonge dans ses souvenirs. Accompagnée par deux personnages issus de son imagination, elle convoque son enfance, son adolescence, sa famille et ses fantômes.

 

Comme dans Alice au pays des merveilles, il existe plusieurs lectures possibles de l'environnement spatial de l'héroïne. Ce peut être un lieu surréaliste, ou un endroit inquiétant dans lequel le personnage phare est pris au piège, un temps où la logique a été abandonnée.

La projection d'images au lointain et la présence de masques accentuent cette ambiguïté.

Cette création interroge sur la place des souvenirs dans nos vies, sur notre capacité à convoquer en nous, consciemment, le passé, à le faire revivre, à nous y plonger ou à le faire ressurgir.

Nos souvenirs, quels que soient leur couleur et leur et leur temps, nous racontent qui nous sommes. Ils circulent en nous et autour de nous, ils jaillissent parfois comme des instantanés. Ils font et sont notre patrimoine, notre identité.

Une question se pose alors : Est-il prudent de faire appel à nos souvenirs ?

 

Pour écrire Vrac, plusieurs disciplines sont convoquées : Le théâtre, l'univers sonore, la vidéo et le chant. Vrac emprunte à tous les registres de la scène, afin de dépouiller cette création de la cohérence d'une narration traditionnelle et de mettre en relief l'onirisme, la jubilation et la surprise tout au long du spectacle. Une succession de moments écrits sous le forme d'une partition pour trois interprètes. Il s'agit donc pour Sébastien Barberon, auteur de la pièce, de s'intéresser à une nouvelle forme d'écriture pour le plateau, prenant en compte ces différents paramètres. Une écriture, qui plus est, dans laquelle les mots, les rythmes et la respiration sont pris en compte.

 

                     Le Passé n'est jamais mort, il n'est même pas passé                                                                                       

                                                  William Faulkner

 

 

L'équipe :

Direction artistique : Sébastien Barberon
Ecriture : Sébastien Barberon et Pascal Mathieu
Mise en scène : Sébastien Barberon
Interprétation : Charlotte Dumez, Pascal Mathieu et Sébastien Barberon
Création, régie lumière et vidéo : Catherine Chavériat
Création et régie son : Marc Barberon
Collaboration musicale : David Henriot
Chargée de développement culturel : Noémie Dorchies

 

 

Le projet Vrac bénéficie du soutien du CROUS, du CDN de Franche-Comté (Centre Dramatique National), La Scène Nationale de Besançon, de la DRAC, de la Ville de Besançon, du Département du Doubs, de la Région Franche-Comté, du Centre Pierre de Coubertin et de Radio Campus.

Actualités

FMR à Bethoncourt

FMR Radio vivante et itinérante sera en direct et sur les ondes le 23 et 24 mars 2017.

Plus d'infos bientôt..

Backstage à Morteau

Ce sera le 18 mars 2017 (en partenariat avec le théâtre de Morteau et l'Ehpad)

Backstage - Presse

 

 

" Lâche moi "

Un spectacle qui aborde le harcèlement au collège

Bethoncourt Mai 2016

Le progrès 7 juin 2015

Spectacles au répertoire / VRAC / Le projet
Le projet
Contact